Richard Ferrand souhaite une révision de la Constitution pour permettre un 3e mandat à Emmanuel Macron

Richard Ferrand, ancien président de l'Assemblée nationale et proche d'Emmanuel Macron, a plaidé pour une modification de la Constitution française dans une interview accordée au Figaro ce dimanche 18 juin. Il a notamment exprimé son regret que le président de la République ne puisse pas se présenter pour un troisième mandat consécutif, comme le prévoit la loi fondamentale depuis 2008.

Selon Richard Ferrand, la Constitution actuelle "corsète notre vie publique dans des règles qui limitent le libre choix des citoyens". Il a cité comme exemples la limitation du mandat présidentiel dans le temps, le non-cumul des mandats, ou encore le mode de scrutin majoritaire. Il a proposé de "changer tout cela en préservant le bicamérisme et le Conseil constitutionnel".

Richard Ferrand a également appelé à un "ressaisissement collectif" face à la crise politique et sociale que traverse le pays. Il a estimé que "toutes les forces politiques qui se définissent comme républicaines" sont des "partenaires" du président de la République et qu'elles doivent faire des "concessions réciproques" pour sortir de l'impasse. Il a notamment évoqué la nécessité de réformer les retraites, la fiscalité, ou encore l'écologie.

L'article du Figaro s'interroge sur les motivations de Richard Ferrand, qui est resté discret depuis sa défaite aux élections législatives de 2022. Certains y voient un signe qu'il se prépare à un éventuel remaniement ministériel, où il pourrait briguer le poste de Premier ministre. D'autres y voient une tentative de relancer le débat sur la réforme constitutionnelle, qui avait été abandonnée en 2019 après l'affaire Benalla.

Commentaires

  1. Contre , les présidents font bien assez de dégâts comme ça

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog