Les titres du 3 juillet 2023.

Guerre en Ukraine : l'armée ukrainienne progresse difficilement face aux forces russes

L'Ukraine a annoncé samedi avoir mené des "combats acharnés" contre l'armée russe dans l'est du pays, où elle revendique de légers gains territoriaux. Le président Volodymyr Zelensky a ordonné de renforcer la sécurité à la frontière avec la Biélorussie, alliée de Moscou. La Russie, qui nie toute implication dans le conflit, a affirmé qu'elle allait "continuer de résister" aux "pressions extérieures". Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déclaré ne pas avoir de preuves que la Russie prépare un assaut contre la centrale nucléaire de Zaporijjia, située dans la zone de guerre.

Émeutes en France : les violences retombent, Macron reçoit les maires à l'Élysée

Après une semaine de violences urbaines qui ont fait un mort et des centaines de blessés, le calme semble revenir progressivement dans les quartiers sensibles de France. Les forces de l'ordre ont procédé à plus de 2 000 interpellations depuis le début des émeutes, déclenchées par la mort du jeune Nahel lors d'un contrôle policier à Nanterre. Le président Emmanuel Macron a reçu samedi les maires des villes touchées par les troubles, et a promis des mesures pour renforcer la sécurité et la cohésion sociale. Il a également résisté aux pressions de sa droite, qui réclame la déclaration de l'état d'urgence.

Sénégal : Macky Sall renonce à un troisième mandat

Le président sénégalais Macky Sall a annoncé vendredi soir qu'il ne briguera pas un troisième mandat en 2024, mettant fin à des mois de spéculations et d'incertitudes. Il a invoqué le respect de la Constitution et son souci de préserver la paix et la stabilité du pays. Sa décision a été saluée par l'opposition, la société civile et la communauté internationale, qui y voient un exemple de démocratie en Afrique. Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, avait été réélu en 2019 avec 58 % des voix.

Tour de France : Philipsen s'impose au sprint, Yates reste en jaune

Le Belge Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) a remporté samedi la troisième étape du Tour de France, disputée entre Lorient et Pontivy sur 182 kilomètres. Il a devancé au sprint le Français Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) et le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step). Le maillot jaune reste sur les épaules du Britannique Adam Yates (Ineos Grenadiers), qui a conservé son avance de huit secondes sur le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), tenant du titre et grand favori de la course. La quatrième étape, dimanche, sera un contre-la-montre individuel de 27 kilomètres autour de Redon. 

Source : https://www.france24.com/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog