Macron, le président qui divise la France.

La France vit une période de turbulences inédites, qui mettent en péril son unité et sa stabilité. Le président Emmanuel Macron, élu en 2017 sur la promesse de réformer le pays et de le réconcilier, apparaît aujourd'hui comme le principal facteur de discorde et de colère.

Depuis le début de son quinquennat, Macron a dû faire face à plusieurs mouvements sociaux d'ampleur, qui ont exprimé le ras-le-bol des Français face à sa politique jugée trop libérale, trop autoritaire et trop déconnectée des réalités. Les gilets jaunes, la grève contre la réforme des retraites, les manifestations contre les violences policières, ou encore la contestation du passe sanitaire sont autant de signes d'une fracture profonde entre le pouvoir et le peuple.

Macron a également creusé le fossé entre les élites parisiennes et le reste du pays, en négligeant les territoires ruraux et périphériques, qui se sentent abandonnés et méprisés. Il a aussi alimenté la montée des extrêmes, en polarisant le débat public et en diabolisant ses adversaires. A un an de l'élection présidentielle de 2024, le paysage politique français est plus fragmenté que jamais.

Macron a échoué à rassembler les Français autour d'un projet commun, et il a au contraire attisé les divisions et les frustrations. Il semble incapable de maintenir l'ordre et la cohésion nationale, et il risque de provoquer un éclatement de la France.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog