Un député britannique demande un débat sur les décès dus au Covid-19

Le député conservateur Andrew Bridgen a réussi à obtenir un débat au Parlement sur les excès de mortalité dus au Covid-19 au Royaume-Uni. Il a présenté une pétition signée par plus de 100 000 personnes, qui réclament une enquête indépendante sur le nombre de décès attribués au virus.

Selon la pétition, le système actuel de comptage des décès liés au Covid-19 est "inexact" et "injuste". Elle affirme que de nombreuses personnes sont décédées d'autres causes, mais ont été classées comme des victimes du Covid-19 parce qu'elles avaient été testées positives dans les 28 jours précédant leur décès.

La pétition demande également que les décès dus au Covid-19 soient comparés aux décès dus à la grippe et aux pneumonies, ainsi qu'aux décès dus aux effets secondaires des mesures de confinement, comme la détresse mentale, le retard de diagnostic ou le manque de soins.

Le député Bridgen a déclaré qu'il était important de faire la lumière sur la réalité de la pandémie, et de rendre des comptes au gouvernement pour sa gestion de la crise sanitaire. Il a souligné que le Royaume-Uni avait l'un des taux de mortalité les plus élevés au monde, avec plus de 160 000 décès attribués au Covid-19 depuis le début de l'épidémie.

Le débat aura lieu le 1er novembre à la Chambre des communes, et sera présidé par le ministre de la Santé, Sajid Javid. Il devra répondre aux questions des députés sur les méthodes utilisées pour compter les décès dus au Covid-19, et sur l'impact des mesures restrictives sur la santé publique.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog