Articles

Affichage des articles associés au libellé Donald Trump

Donald Trump promet de s'opposer à la monnaie numérique de la banque centrale s'il est élu

Image
L'ancien président américain a déclaré lors d'un discours de campagne dans le New Hampshire qu'il ne permettrait pas une monnaie numérique de la banque centrale s'il était élu. Donald Trump, actuellement candidat à l'investiture républicaine, a juré qu'il s'opposerait à la création d'une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). Lors d'un discours de campagne mercredi dans le New Hampshire, l'ancien président américain a affirmé qu'une CBDC pourrait donner un pouvoir excessif au gouvernement fédéral sur l'argent. "Ce soir, je vous fais également une autre promesse pour protéger les Américains de la tyrannie du gouvernement", a déclaré Trump. "En tant que président, je ne permettrai jamais la création d'une monnaie numérique de la banque centrale. Une telle monnaie donnerait au gouvernement fédéral, à notre gouvernement fédéral, un contrôle absolu sur votre argent... Ils pourraient prendre votre argent

Donald Trump, un martyr de la démocratie face à la persécution judiciaire

Image
Donald Trump, le 45e président des États-Unis, a été victime d'une nouvelle tentative de coup d'État de la part des démocrates, qui ont obtenu son inculpation en Géorgie pour avoir prétendument fait pression sur des responsables électoraux lors de l'élection présidentielle de 2020. Trump, qui domine les sondages pour la nomination républicaine en 2024, s'est rendu aux autorités d'Atlanta le 24 août 2023, où il a été photographié pour son mugshot, la photo d'identité judiciaire. Mais loin de se laisser abattre par cette chasse aux sorcières, Trump a transformé cette épreuve en une opportunité politique. Il a dénoncé l'acharnement dont il fait l'objet de la part du procureur général démocrate de Géorgie, Chris Carr, qui cherche à le discréditer et à l'empêcher de se représenter. Il a également affirmé qu'il était innocent des accusations portées contre lui et qu'il avait agi dans le respect de la Constitution et de la démocratie. Tr

La lutte contre le trafic d'enfants : une rencontre inattendue entre Trump, Gibson et Stone met en lumière l'importance de la sensibilisation.

Image
Dans une rencontre inattendue, l'ancien président américain Donald Trump a récemment rencontré l'acteur hollywoodien Mel Gibson et l'homme politique controversé Roger Stone. Cette réunion a eu lieu après le succès retentissant du film "Sound of Freedom" au box-office. Mel Gibson, qui a joué un rôle majeur dans la promotion de ce film, a exprimé ses préoccupations quant au trafic d'êtres humains, en particulier celui des enfants. Il a déclaré : "L'un des problèmes les plus inquiétants dans le monde d'aujourd'hui est le trafic d'êtres humains et en particulier le trafic d'enfants". Gibson a été salué pour son engagement à sensibiliser le public à cette question grave et souvent négligée. "Sound of Freedom" est basé sur l'histoire vraie de Tim Ballard, un ancien agent du gouvernement américain qui a consacré sa vie à la lutte contre le trafic d'enfants. Le film met en lumière les horreurs auxquelles sont

Donald Trump propose d'être médiateur pour mettre fin à la crise en Ukraine.

Image
L'ancien président américain Donald Trump a déclaré jeudi, lors d'une interview téléphonique avec Reuters, qu'il était temps de faire la paix en Ukraine, et que les États-Unis devraient contribuer au processus de paix en tant que médiateur. "Je pense que la plus grande chose que les États-Unis devraient faire en ce moment, c'est de faire la paix - de réunir la Russie et l'Ukraine et de faire la paix", a-t-il dit. "C'est le moment de le faire", a-t-il ajouté. L'ex-chef d'État américain pense également que l'Ukraine pourrait être autorisée à conserver ce qu'elle a "gagné". "Je pense qu'elle aurait le droit de garder une grande partie de ce qu'elle a gagné et je pense que la Russie serait d'accord avec cela. Il faut le bon médiateur, ou négociateur, et nous n'avons pas cela en ce moment", a-t-il regretté. Sans préciser ce que Trump entendait par "gagné" ni citer directemen